Communiqué de presse

La Cinémathèque Tunisienne a concocté, au grand bonheur des cinéphiles et des cinéastes, une programmation bien mijotée, variée et alléchante à l’occasion du mois de Ramadan. Au menu de ce festin, des films pour tous les goûts. Du Cinéma, rien que du Cinéma ! Mais du vrai et du bon.

Faisant la part belle à la musique, le cycle intitulé Trois Divas de la Chanson Française : Piaf, Dalida, Barbara » regroupe des films populaires qui relatent les destinées de femmes exceptionnelles. A l’ouverture de ce bal, la danse est effectivement mise à l’honneur avec un cycle intitulé De Hollywood à Bollywood, une invitation au voyage d’Est en Ouest et du Nord au Sud, à travers des comédies musicales hautes en couleurs.

L’invité du mois de mai, l’algérien Hamid Benamara, crève l’écran en rendant hommage à la féminité dans son film Hizam qui inaugure un cycle dédié à la danse orientale. On pourra y (re)découvrir entre autres,Satin Rouge de Rajaa Amari, La Graine et le Mulet de Abdellatif Kechiche ou Wathever Lola Wants de Nabil Ayouch, qui mettent la danse du ventre au cœur du dispositif de narration.

Un vent de la spiritualité soufflera sur cette ambiance festive avec un cycle comme Cinéma et Soufisme qui comprendra surtout des documentaires tunisiens tels que Wejd de Mahmoud Ben Mahmoud et Gharsallah de Kamel Laaridh alors que La Représentation du Désert au Cinéma nous entrainera dans une quête mystique avec des films comme Baliseurs du Désert de Nacer Khémir. De la méditation à l’éveil des consciences des films comme Les Dupes de Taoufik Salah ou Remparts d’Argile de Jean Louis Bertucelli feront preuve d’un engagement politique.

A l’approche de la coupe du monde de football, alors que Ramadan battra son plein, l’écran de la cinémathèque deviendra le terrain d’enjeux footballistiques avec le cycle intitulé Un Monde de Foot qui sera rehaussé par la présence d’anciens sportifs et entraîneurs tunisiens de renom.

A l’heure du Festival International du Film d’Animation d’Annecy, la Cinémathèque Tunisienne se mettra au diapason de l’actualité d’un genre qui connaît un réel essor sous nos cieux avec des auteurs comme Nadia Raïs, Lotfi Mahfoudh et Alaeddine Abou Taleb. A cette occasion, un hommage sera rendu à un pionnier du cinéma d’animation en Afrique : Mustapha Alassane dont les films restaurés seront prêtés par la Cinémathèque Afrique, ainsi qu’au génial Norman Mac Laren dont les courts métrages seront présentés avec le concours de l’ambassade du Canada à Tunis.

Accompagnant l’inauguration du Musée d’Art Contemporain de la Cité de la Culture, le cycle Cinéma et Art plastiques permettra d’aller à la rencontre de grands peintres comme Van Gogh, Picasso, Frida Kahlo, dont les biographies romancées tentent de saisir la motivation profonde de l’acte artistique.

Pour clore le mois en beauté, le critique et spécialiste du film noir, Rui Noguera sera l’invité de la Rétrospective Jean-Pierre Melville. Il nous fera découvrir les arcanes du cinéma de genre et nous fera pénétrer dans l’univers un grand auteur du cinéma policier.

Avec un programme pareil il est impossible de ne pas tomber sous le charme. Nous vous donnons donc rendez-vous à la Cinémathèque pour de longues veillées entre cinéphiles.

Horaires de projections : 15h30 / 21h30 / 22h00

 

قد يعجبك ايضا المزيد عن المؤلف