Les 8èmes Rencontres internationales de la céramique

Avec une importante exposition d’oeuvres d’art réalisés par des artistes d’ici et d’ailleurs, le rideau est tombé sur les 8èmes Rencontres internationales de la céramique qu’organise et accueille annuellement le Centre national de la céramique d’art Sidi Kacem Jélizi.

L’édition 2018 s’est démarquée par l’annonce lors de l’ouverture de ces rencontres par le lancement de la 1ère édition des Journées de Carthage de la céramique en 2019. Cette bonne nouvelle a été annoncée lors de la cérémonie d’ouverture par le ministre des Affaires culturelles, Mohamed Zinelabidine, qui a tenu à cette occasion à féliciter toute l’équipe de ce centre que dirige l’artiste Mohamed Hachicha pour la qualité et l’originalité des rendez-vous assurés dans le cadre de cet espace. Le ministre a également met l’accent sur le travail et les efforts déployés par le centre national des arts de la céramique d’art afin d’appuyer et valoriser le travail mené par l’artiste-céramiste d’une part et de mettre en lumière la richesse de l’héritage tunisien de l’autre.

Remerciant le ministre des Affaires culturelles pour cette initiative, le directeur du Centre national de la céramique d’art, l’artiste- céramiste Mohamed Hachicha a noté dans l’édito du catalogue distribué lors de la clôture de cette manifestation que “La création des Journées de Carthage de la céramique permettra de tirer de l’oubli et de la marginalisation cet art bien ancré  dans l’histoire de la Tunisie. Ce nouveau rendez-vous sera également une belle occasion qui mettra en exergue l’évolution que connait cet art en Tunisie et dans le monde, une vitrine du savoir-faire tunisien, une tribune ou plutôt un labo d’échange d’expertise entre les céramistes du monde entier”.

Réunissant dix-sept céramistes de quatorze pays dont l’Egypte, l’Irak, le Soudan, le Sénégal, l’Espagne, la Turquie, le Portugal, l’Italie et la Tunisie, l’édition 2018 qui s’est clôturée par une belle exposition des oeuvres réalisées au centre de Sidi Kacem Jelizi par les céramistes locaux et étrangers s’est démarquée également par l’organisation de nombreux ateliers portant sur les industries artistiques et la visite de plusieurs sites et lieux de mémoire tels que le musée national du Bardo, la ville de Nabeul et la médina de Tunis

Vous pourriez aussi aimer A propos l'auteur