Festival du cinéma méditerranéen « Manarat »

Un nouveau rendez-vous cinématographique vient de s’ajouter à la carte festivalière. « Manarat » tel est l’intitulé de cette manifestation à vocation méditerranéenne qui s’ouvre le 9 de ce mois pour se clôturer le 15 de ce mois.

Lors d’un point de presse donné aujourd’hui au siège de la Banque Internationale Arabe de Tunisie (BIAT), parrain officiel de cette manifestation, le programme de la 1ère édition du festival du cinéma méditerranéen « Manarat » vient d’être annoncé.

Mettant l’accent sur l’importance de cette manifestation dans l’appui des échanges culturels et cinématographiques dans le bassin méditerranéen, Dora Bouchoucha, la directrice artistique du festival a rappelé les principes de la création de « Manarat », espace d’ouverture sur les cinémas et les talents de deux rives de cette Mare Nostrum qui unit les peuples et bordent 22 pays.

La directrice du Centre National du Cinéma et de l’Image (CNCI), Chiraz Latiri a souligné l’importance de ce rendez-vous dans la consolidation de la coopération entre les différents centres du cinéma, remerciant à l’occasion le ministère des Affaires culturelles pour l’appui, le Centre français du cinéma et de l’image animée (CNC) et le Centre marocain du cinéma (CMC).

Se déclinant sur quatre axes et comportant quatre forts temps, le programme offre à voir une sélection de 52 films venant de 12 pays avec une compétition réunissant 10 films venant des pays de la Méditerranée. Un hommage à la cinématographie de deux pays, à savoir Le Maroc et la Palestine est également au programme de ce festival dont l’objectif est de faire découvrir au public tunisien des cinématographies méditerranéennes grâce à des projections gratuites sur les plages de Tunis et dans les régions.

Organisé par le Centre National du Cinéma et de l’Image (CNCI), en partenariat avec l’Institut français de Tunisie (IFT) et le Centre national français du Cinéma et de l’image animée (CNC), le festival propose également dans la catégorie « Programmation », outre la compétition et l’hommage aux cinémas palestiniens et marocains, un portrait au réalisateur français Philippe Faucon à travers la projection d’une sélection de ses films : « Samia », « La trahison », « Dans la vie », « La désintégration », « Fatima » et « Amin ». Le public aura droit également lors de cette même section à un bouquet de 16 films programmés dans le cadre d’un « Panorama », mettant en lumière l’actualité cinématographique des pays de la Méditerranée. Des séances spéciales en hommage aux invités d’honneur sont également prévues.

Parallèlement aux projections, le programme de cette 1ère édition comporte un forum professionnel comportant la présentation de success stories d’une pléiade de producteurs arabes à savoir Mohamed Hefzy (Egypte), Said Hamich ( Maroc/ France), Lamia Chraîbi ( Maroc), Wassim Béji (Tunisie/ France) et NAdima Cheikhrouha (Tunisie/ France), une discussion autour de la vitalité du cinéma de la rive sud de la Méditerrannée réunissant Charles Tesson (Délégué Générl de Semaine de la Critique- Festival de Cannes/ Président de l’Aide aux cinémas du monde), Nébil Ayouch (Rélaisateur et producteur), Jacques Fieschi (Scénariste et réalisateur) et Christophe Leparc (Festival Cinemed de Montpellier et Quinzaine de réalisateurs)…

Les représentants de la commission européenne et du CNCI feront la présentation des opportunités du programme MEDIA, et des soutiens et fonds dédiés à la production et à la coproduction.

Des rendez-vous institutionnels sont au programme de cette 1ère édition. A l’affiche : une réunion du fonds d’aide à la coproduction franco-tunisien et des rencontres des représentants des CNC européens et des CNC des régions de la méditerranée.

Plateforme professionnelle, « Manarat » sera une occasion pour discuter de plusieurs problèmes d’actualité et pour étudier des possibilités de coopération.

Le 4e volet de la programmation sera placé sous le thème « Toiles de mer ». Section qui comporte des grandes projections populaires et gratuites sur les plages de la Goulette, la Marsa, Hammam-Lif, Bizerte, Hammamet, Sousse, Monastir et Gabès.

Il est à noter que le jury se compose de Sondos Blehassen (Tunisie), Manel Issa (Liban), Natacha Regnier (Belgique), Bushra Rozza (Egypte) et Manal Awad (Palestine).

Vous pourriez aussi aimer A propos l'auteur