Festival international de Carthage.. «De Carthage à Séville» à l’ouverture

Il donnera le la de la 54e édition du festival international de Carthage. Spectacle de grande facture musicale, « De Carthage à Séville » a fait l’objet d’une conférence de presse qui a vu la participation du maestro Mohamed Lassoued, la chanteuse marocaine Abir El Abed et la chanteuse tunisienne Dorsaf Hamdani. « Cette création est un voyage dans le patrimoine musical maghrébin.
Produit spécialement pour l’ouverture de cette 54e édition, le spectacle mettra en lumière primo la richesse de cet héritage musical commun et secundo, il présentera les spécificités de trois grandes écoles, la marocaine, l’algérienne et la tunisienne » a noté Seifallah Ben Abderrzak, coordinateur de ce projet artistique, précisant que, lors de cette soirée, les mélomanes auront droit à un bouquet de morceaux du malouf qui ont été soigneusement choisis et qui ne sont pas consommés, dans le sens, où ils sont le fruit d’un travail minutieux d’exploration et de dépoussiérage de ce précieux legs musical.
S’agissant du contenu de la soirée, le coordinateur du projet a fait savoir qu’elle sera axée sur deux parties, la 1ère sera réservée à une série de suites permettant aux mélomanes de découvrir les perles de chaque école musicale. A titre d’exemple, la chanteuse tunisienne Dorsaf Hamdani présentera une sélection des œuvres de Salah Mehdi, le talentueux Zied Gharsa offrira à cette occasion au grand public un bouquet de compositions qui portent la signature de son père, feu Tahar Gharsa, le chanteur algérien Abbas Righi mènera le public dans un délicieux voyage dans le répertoire constantinois. Quant à la chanteuse marocaine Abir El Abed, elle invitera le public avec sa belle voix à se plonger au cœur du patrimoine musical marocain. L’Espagnole Maria Marine sublimera le public par sa voix et par des danses qu’elle mènera à l’occasion.
Quant à la 2ème partie de la soirée, elle verra défiler tous les chanteurs en duo, en trio… Elle reposera sur une sorte d’interactivité musicale. Prenant la parole, le maestro Mohamed Lassoued a tenu à préciser que ce projet artistique donnera une meilleure visibilité aux musiciens de la troupe nationale de musique qui a assuré ces derniers temps avec brio de grands rendez-vous. Félicitant tous les musiciens pour leur professionnalisme, le maestro a déclaré que ce spectacle se veut une clôture en beauté d’une saison riche en expériences, exprimant sa joie d’accompagner cette pléiade de belles voix maghrébines. Elle a été l’une des finalistes de l’émission télé « Arab Got Talent », la Marocaine Abir El Abed qui a brillé par sa parfaite maitrise du style andalou fera partie de cette belle aventure artistique. Présente lors de la conférence de presse, elle a exprimé son bonheur de défiler à l’ouverture de la 54ème édition du Festival international de Carthage et de collaborer avec des professionnels.
« C’est une chance. « De Carthage à Séville » est une belle occasion pour échanger avec des musiciens de talent et également pour que chacun de nous mettra en valeur le patrimoine musical de son pays » a-t-elle commenté. La talentueuse Dorsaf Hamdani qui a déjà monté à maintes reprises sur la scène mythique de Carthage dans le cadre de plusieurs projets artistiques a dit qu’elle a reçu l’invitation de maestro Mohamed Lassoued pour faire partie de ce voyage avec beaucoup de joie, souhaitant à la troupe nationale de musique une bonne continuation.
« Les occasions qui se présentent pour chanter le malouf sont de plus en plus rares. Le projet « De Carthage à Séville » me permettra non uniquement de chanter quelques joyaux de notre patrimoine musical mais aussi de collaborer avec des professionnels dans un joli cadre », a-t-elle expliqué.

 

Vous pourriez aussi aimer A propos l'auteur