Le ministre des Affaires culturelles au « Winter garden »

« Cette exposition est le premier maillon d’une série de projets de coopération culturelle entre la Tunisie et le Japon » a noté le ministre des Affaires culturelles Mohamed Zinelabidine, lors du vernissage de l’exposition « Winter garden ». Evènement-phare du mois de novembre, l’exposition, réalisée dans le cadre de la coopération nippo-tunisienne, a vu également lors du vernissage la présence de son Excellence Shinsuke Shimizu, ambassadeur du Japon en Tunisie et d’une pléiade d’artistes tunisiens.

« Winter garden : Exploration de l’imagination Micropop dans l’art contemporain » tel est l’intitulé de ce rendez-vous plastique à découvrir jusqu’au 12 décembre sur les cimaises du Musée d’art moderne et contemporain à la Cité de la culture.

Félicitant les organisateurs pour cette initiative, le ministre des Affaires culturelles, Mohamed Zinelabidine a souligné lors du vernissage que cette exposition se veut un premier maillon d’une série de projets de coopération culturelle entre les deux pays. Des projets qui contribueront au rapprochement de deux peuples. Lors de son intervention,  le ministre a fait également savoir que plusieurs manifestations culturelles seront également programmées au Pays du Soleil levant et ce pour permettre aux Japonais de mieux connaître la Tunisie des traditions et des arts. Le ministre des Affaires culturelles a également loué « Winter garden » qui se veut une vitrine de la diversité culturelle au Japon.

L’Ambassadeur du Japon en Tunisie son Excellence Shinsuke Shimizu a pour sa part exprimé sa grande satisfaction d’être en Tunisie.

Accueillie dans le cadre d’un programme « Ouverture » lancée par la direction du musée d’art moderne et contemporain, cette exposition offre avoir aux visiteurs une sélection de dessins, peintures, et œuvres vidéo, réalisés par quatorze jeunes artistes japonais actifs depuis le milieu des années 1990 à la première décennie du 21e siècle. Ces artistes ont choisi d’adopter un style d’expression original inventé par la japonaise Matsui et qui l’intitule « Micropop ». Usant des matériaux modestes, banals et obsolètes de la vie quotidienne, ces artistes racontent à leur manière le vécu. Des récits porteurs d’espoir qui ne manquent pas de spontanéité enfantine.

Il est à noter que « Winter garden » est une exposition itinérante qui a déjà fait plusieurs escales dans de nombreuses galeries d’art d’Europe et également en Russie, Australie, l’Egypte et le Maroc.

 

Vous pourriez aussi aimer A propos l'auteur