« La route de la soie des Nations Unies »

Situés à Carthage, les thermes d’Antonin, ce plus vaste ensemble thermal construit sur le sol africain et donnant sur la mer, abriteront le 16 juillet à partir de 19h30, un grand concert symphonique intitulé « La route de la soie des Nations Unies ». Ce concert- comme son nom l’indique- se veut une célébration de la richesse culturelle universelle, du dialogue interculturel, de la tolérance et de la coopération internationale.

Présenté pour la 1ère fois le 14 octobre 2017 au siège des Nations Unies à Genève, le concert symphonique « La route de la soie des Nations Unies » qui a connu un franc succès sera donné pour la 2ème fois en Tunisie qui vient de rejoindre le programme chinois « la route de la soie ». Projet titanesque qui a été lancé avec comme objectif appuyer la coopération internationale à tous les niveaux notamment dans le domaine culturel et ce en créant un important réseau comportant les organisations non-gouvernementales et les représentants de la société civile dans le monde.

Cette 2ème escale du concert symphonique « La route de la soie des Nations Unies » aura lieu en présence du ministre des Affaires culturelles, Mohamed Zinelabidine, de l’ex-ministre des Affaires étrangères Miguel Angel Moratinos, du Président de la Fondation mondiale de la diplomatie publique Ma Zenxhuan et du Président de l’Office méditerranéen du WPDO Sahbi Basli.

Les mélomanes et également les hôtes de ce concert symphonique qui sera dirigé par le maestro espagnol Pablo Mielgo, considéré comme l’un des importants musiciens de sa génération, sont conviés à découvrir durant une heure et demi une sélection de chefs d’œuvres de la musique classique à l’exemple de Carmen ainsi qu’un bouquet de chansons tirées du riche patrimoine chinois sont au programme de cette soirée qui s’annonce mémorable. Programme comportant au total une quinzaine de morceaux et dont le contenu a été élaboré avec soin entre l’Office des Nations Unies à Genève (ONUG), le Bureau de l’Alliance des civilisations des Nations Unies (UNAOC), et le Programme culturel de l’UNESCO.

Les artistes tunisiens seront également de la fête. Une pléiade de musiciens de l’Orchestre symphonique tunisien (OST) et deux belles voix à savoir le ténor tunisien Hamadi Lagha et la mezzo-soprano Amira Dakhlia prendront part à ce rendez-vous qui sera marqué également par la participation d’autres voix symphoniques venant de la Chine, de la Chypre, de la Turquie et de l’Egypte.

Vous pourriez aussi aimer A propos l'auteur