Cérémonie d’inauguration officielle de la Cité de la culture

« Chaque tunisien doit s’enorgueillir de cette grande réalisation qui a vu le jour en dépit des difficultés que nous avons surmontées. C’est la première fois que nous assistons à la concrétisation d’un projet de cette taille en dépit de son cout élevé, eu égard à sa symbolique qui dépasse toutes les considérations matérielles. La culture est notre principale force pour combattre le terrorisme. C’est un projet de vie et de progrès qui consolide la confiance en soi. Aux Tunisiens de célébrer cette cité et de rêver. Ce genre de projet transcendera le temps et demeurera un acquis pour toutes les nations et la Tunisie en est à la tête. C’est un projet de liberté et il ne peut avoir de création sans liberté » c’est ce qu’a déclaré le Président de la République Mohamed Beji Caied Essebsi à l’occasion de la cérémonie d’inauguration officielle de la cité de la culture, mercredi 21 mars 2018.
Le Président de la République a déclaré ouverte la Cité de la culture lors cette cérémonie organisée ce soir à la cité de la Culture en présence de Mohammed Ennacer Président de l’ARP, Youssef Chahed Chef du Gouvernement, les membres du gouvernement, les Représentants du peuple, les Chefs des missions diplomatiques accrédités à Tunis, outre les intellectuels, artistes, et représentants des médias nationaux et étrangers.
C’est un moment historique chargé de grandes émotions comme l’a décrit le Ministre des Affaires culturelles Mohamed Zinelabidine dans son allocution au début de la cérémonie d’ouverture de la cité. Un moment de magie que seule la culture est à même de produire pour vaincre toutes les vicissitudes du temps et donner du sens au quotidien. Et ce fut aux artistes de donner le la, dans une harmonie d’une extrême beauté au bonheur d’un public séduit par la magnificence du lieu et des sonorités.
Après l’interprétation orchestrale de l’hymne national tunisien sur un arrangement de Iyad labbene ce fut le tour de l’Orchestre et chœur de l’opéra de Tunis et l’Orchestre et Chœur de la radio et télévision ukrainienne d’exceller en interprétant l’une des plus belles œuvres de Bizet « Carmen Cité ». Les voix de la Soprano Amira Dakhliya, du Baryton haithem Lahdhiri et du ténor Hamadi Lagha se sont relayés dans un dialogue musical à couper le souffle. L’artiste Lotfi Bouchnak invité d’honneur, avec sa puissante et suave voix a donné une dimension encore plus universelle à ce concert si particulier.
Plus de 160 musiciens et choristes ont pris part à ce concert qui a marqué l’inauguration de ce premier théâtre d’opéra édifié par la Tunisie indépendante l’un des joyaux de la cité de la culture, la cité de la liberté qui représente l’un des acquis de la révolution tunisienne.

Vous pourriez aussi aimer A propos l'auteur