Vénus aux yeux des artistes tunisiens et marocains

Elle sera visible jusqu’au 28 février 2019, au Musée national du Bardo. « En attendant Vénus », une exposition temporaire, réunissant des plasticiens tunisiens et marocains qui ont choisi de jouer le jeu et de raconter différemment Vénus, cette déesse romaine de l’amour et de la séduction.

L’exposition offre à voir les fruits d’une résidence artistique d’une semaine en Tunisie et durant laquelle des artistes de différents horizons ont pensé artistiquement Vénus, cette déesse romaine, très représentés dans la mosaïque et la sculpture romaines du Musée national du Bardo.

S’inscrivant dans la continuité avec une précédente résidence qui a eu lieu dans la ville de Meknès (Maroc), en avril dernier, cette résidence a vu naître dix-huit œuvres racontant Vénus.

Les œuvres exposées et qui orneront jusqu’à la fin de février les cimaises de la galerie du Musée national du Bardo portent ainsi la signature de dix-huit artistes tunisiens et marocains, à savoir, Mouna Jemal Siala, Houda Ajili, Marianne Catzaras, Najah Zarbout, Sadika Keskes, Houda Ghorbel, Alia Derouiche Cherif, Michela Margherita Sarti, Amira Mtimet, Mohammed Elouanti, Driss Rahhaoui, Noureddine Boumaaza, Salah Benjkan, Najeb Zoubir, El Mehdi Mofid, Ahmed Elamine, Abdelkarim Elazhar, Said Housbane.

Le vernissage de l’exposition, le 27 janvier, a vu la présence du ministre des Affaires Culturelles, Mohamed Zinelabidine qui dans son allocution a mis en exergue l’importance de l’exposition dans l’exaltation de la valeur universelle de l’amour, félicitant les artistes pour la richesse de l’expo qui permet au visiteur de découvrir plusieurs récits inspirés de cette Vénus, emblème de l’amour et de la beauté. Le ministre des Affaires Culturelles a estimé que cette exposition née de la rencontre des esprits libres des artistes de deux pays se veut un message d’espoir et d’amour.

Présent également à cette occasion, le chargé d’affaire à l’ambassade du Maroc en Tunisie, Abdelilah Oudadas a souligné l’importance de l’échange entre artistes tunisiens et marocains dans le renforcement des relations entre les deux pays, mettant l’accent sur le rôle que joue l’artiste dans la lutte contre toute forme d’extrémisme.

Vous pourriez aussi aimer A propos l'auteur